Menu
Menu

Plaidoyers

Fidèlement à la ligne directrice de notre fondateur « informer, prier et aider », nous nous faisons la voix de ceux qui souvent n’en ont plus, grâce à notre travail de communication. Nous traitons des sujets de l’Eglise au niveau local et nous nous faisons la voix des chrétiens persécutés auprès d’autres instances, nous établissons le rapport sur la liberté religieuse ainsi que des articles de presse pour les médias imprimés, produits audiovisuels et médias sociaux.

Ces contenus sont mis à la disposition des bureaux nationaux afin d’être communiqués aux médias locaux, y compris les stations de radio et les chaînes de télévision. Avec des campagnes d’information, des publications, des événements et des conférences, les 23 bureaux nationaux défendent le bien-être de l’Église dans le monde entier. Nous aidons aussi à la mise en place de stations de radio et participons à la formation de professionnels des médias au service de l’Évangélisation.

« Nous faisons entendre les Chrétiens persécutés. »

Mark von Riedemann, Directeur des Relations publiques et de la Liberté religieuse

En nous faisant « avocat des Chrétiens », nous faisons entendre la voix des chrétiens discriminés et persécutés dans de nombreuses situations d’urgence. Notre plaidoyer à plus d’humanité et de charité nous a déjà permis de sensibiliser quelques hauts responsables. Une grande partie de nos activités de plaidoyer est rendue possible par les contacts que nous entretenons lors des visites des délégations de partenaires de projets et par la distribution d’informations de qualité. Ainsi, au cours des dernières années, nous avons pu acquérir auprès de personnalités politiques, entre autres de l’UE, une image de confiance et une bonne réputation. Cela nous aide à promouvoir plus facilement les projets et à gagner des soutiens.

As the “advocate of Christians”, we raise the voice for disadvantaged and persecuted Christians in many urgent cases. En nous faisant « avocat des Chrétiens », nous faisons entendre la voix des chrétiens discriminés et persécutés dans de nombreuses situations d’urgence.

Avec un volume de dons de 110 millions d’euros, beaucoup de souffrances peuvent être soulagées, mais pour changer les paradigmes du monde, il faut beaucoup plus. L’un des leviers est d’informer et de motiver les organismes publics et transnationaux à soutenir des projets d’aide de grande envergure. Ainsi ACN se fait le porte-voix de la charité et des chrétiens qui souffrent. Avec succès ! En mai 2019, notre fondation a reçu pour son engagement le « Path to Peace Award » du Bureau des Nations unies du SaintSiège à New York.

In May 2019, our foundation was awarded the “Path to Peace Award” by the UN Mission of the Holy See in New York for its commitment. ! En mai 2019, notre fondation a reçu pour son engagement le « Path to Peace Award » du Bureau des Nations unies du SaintSiège à New York.

Pour nous, cette récompense constitue une grande motivation pour continuer à rechercher des effets de synergie et à sensibiliser d’autres organisations ou personnes prêtes à transmettre notre message à leurs réseaux. Nous pouvons ainsi informer le monde des leaders d’opinion dans et au-delà des médias sur le sort des chrétiens et susciter ainsi le dialogue et l’action. À cette occasion, l’archevêque Bernardito Auza, observateur permanent du Saint-Siège auprès de l’organisation des Nations Unies, a félicité ACN comme « organisation leader dans le monde qui est un porte-parole des chrétiens qui souffrent de persécution dans certains endroits ». Le prix du « Path to Peace » a été remis à Thomas Heine-Geldern, le président exécutif d’ACN. Dans son discours de remerciement, celui-ci a précisé que cet honneur « revient aux chrétiens qui sont opprimés, discriminés ou réduits au silence simplement à cause de leur foi. Ce soir, en leur prêtant ma voix, j’espère ainsi que leur martyre sera un peu moins silencieux. »

Conference “Christmas after Daesh: Hope reborn for Christians in the Middle East” at European Parliament, Brussels, Belgium December 5th, 2017. L’équipe des Relations publiques d’ACN a de nouveau participé en 2019 à des réunions, colloques et congrès internationaux où la situation des chrétiens .

Cependant rien ne fait plus progresser notre travail que le vécu des personnes concernées. C’est pour cette raison qu’en application du principe « Faites-le bien et parlez-en », l’équipe des Relations publiques d’ACN a de nouveau participé en 2019 à des réunions, colloques et congrès internationaux où la situation des chrétiens a été le plus souvent évoquée par des témoignages concrets. Ainsi, nous avons par exemple pu aider à établir une étroite coopération entre la délégation de l’UE au Pakistan et l’Église locale qui va examiner le problème de la discrimination des minorités religieuses dans les manuels scolaires.