Menu
Menu

Europe de l’Ouest/de l’Est

Depuis des décennies, ACN fait tout ce qui est en son pouvoir pour soutenir l’Église en détresse dans les pays de l’Europe de l’Est. Car l’Église continue d’être confrontée à de grands défis. Qu’il s’agisse de la mauvaise situation économique, des efforts pour obtenir la restitution de bâtiments expropriés ou du manque en ressources humaines de l’Église, le communisme athée a laissé derrière lui un grand vide, et les hommes sont en quête d’orientation spirituelle. Le besoin en suivi, en conseils et en accompagnement d’ordre pastoral est donc énorme. Ceci s’applique aussi aux réfugiés en Europe occidentale. C’est pourquoi, ACN place au premier plan le financement de la formation initiale et continue des prêtres, des religieux et des laïcs.

Malgré le scepticisme de beaucoup, le fondateur de ACN, Père Werenfried van Straaten, était déjà convaincu de la fin prochaine du communisme bien avant qu’elle ne se produise et il s’y prépara activement. C’est pourquoi le 30ème anniversaire de la chute du Mur de Berlin en 2019 a été un moment de grande joie pour ACN. Car la transition politique de l’ancien bloc de l’Est signifiait la reconquête de la liberté de religion, comme celle que Père Werenfried avait souhaitée.  Durant les dernières décennies, bien des choses ont déjà pu être mises en place et développées, et notamment avec l’aide de notre fondation. Ainsi, depuis le tournant des années 90, ACN a soutenu l’Église en Europe de l’Est avec près de 500 millions d’euros.

Depuis le tournant des années 90, nous avons soutenu l’Église d’Europe de l’Est avec un demi-milliard d’euros.

C’est avant tout dans les pays de l’Est où l’Église catholique est minoritaire que les Églises locales continuent de dépendre de l’aide venue de l’étranger. ACN fournit non seulement une aide pour le financement de la formation initiale et continue des prêtres mais aussi pour celui des travaux urgents de rénovation et de construction d’édifices religieux qui furent jadis confisqués par les communistes. Nous apportons ainsi une contribution importante à la restauration d’une infrastructure opérationnelle des Églises locales.

ACN a soutenu l’Église en Europe de l’Est avec près de 500 millions d’euros. 
ACN a soutenu l’Église en Europe de l’Est avec près de 500 millions d’euros.

Nous aidons par ailleurs les prêtres et les religieuses qui travaillent sur des territoires étendus en mettant des véhicules à leur disposition. Nous continuons aussi à être actifs en Europe occidentale. Ici, ACN s’engage avant tout dans l’accompagnement pastoral des réfugiés et soutient des initiatives de première évangélisation.