Menu
Menu

Ouganda en 2017

Number of projects in 2018
J
0
Project
applications
K
0
Funded
projects
Type of projects in 2018
Head of Section

En Ouganda, les chrétiens représentent, avec près de 85 % de la population, la plus grande communauté religieuse. Cependant, comme dans de nombreux pays d’Afrique, l’Église catholique se voit confrontée ici aussi à la misère matérielle et à la pression croissante des extrémistes islamistes. En 2017, nous avons apporté notre aide à l’Église du pays, principalement dans la formation des prêtres, dans l’aide aux réfugiés, dans les projets de constructions religieuses et dans l’acquisition de véhicules pour l’accompagnement spirituel.

Du fait de la grande pauvrete et de la predominance de l’agriculture de subsistance, les possibilites materielles sont fortement limitees en Ouganda. Malgre cela, les vocations sacerdotales sont nombreuses. Etant donne l’islamisme radical et fondamentaliste dans le pays, l’amelioration de l’education religieuse constitue l’une des preoccupations majeures de l’Eglise. C’est pourquoi ACN apporte par exemple son soutien financier au St. Augustine’s Institute, un organisme de la conference des eveques ougandais pour la formation continue de pretres et de religieuses.

Bapteme au camp de refugies de Palabek.
Bapteme au camp de refugies de Palabek.

« Les possibilités matérielles de l’Église en Ouganda sont fortement limitées. »

Ancien livre de prières lors d’une messe au camp de réfugiés de Palabek.
Ancien livre de prières lors d’une messe au camp de réfugiés de Palabek.

En 2017, les fonds n’ont pas seulement servi au financement de la formation des pretres mais aussi a l’aide de l’Eglise aux refugies dans le pays. Par exemple, nous avons apporte notre soutien a l’accompagnement spirituel des refugies du Sud Soudan au Palabek Refugee Camp. En outre, nous avons participe a l’acquisition de vehicules, a la construction et a la renovation d’eglises et nous avons aussi aide les pretres demunis par des offrandes de messe.